Des célébrités s'engagent pour le mariage des homos

Un photographe a réalisé une série de clichés de personnalités de la chanson et du cinéma engagés en faveur du mariage gay.

Le comédien Pierre Arditi pose pour Olivier Ciappa.
Le comédien Pierre Arditi pose pour Olivier Ciappa. (OLIVIER CIAPPA)

Une pancarte "Stop à l'homophobie, oui à l'égalité", deux hommes, un bébé et une célébrité. Pour défendre le projet de loi sur le mariage des homos, le photographe Olivier Ciappa a réalisé une série de clichés de personnalités du monde du cinéma et de la musique, comme Jérémie Elkaïm, Lorie ou Mélanie Laurent.

L\'actrice et réalisatrice Valérie Donzelli.
1/13 L'actrice et réalisatrice Valérie Donzelli. OLIVIER CIAPPA

Ses photos seront projetées dimanche 27 janvier, lors de la manifestation parisienne en faveur du projet de loi. Il raconte sa démarche à francetv info.

Francetv info : Pourquoi vous êtes vous lancés dans ce projet ?

Olivier Ciappa : Au départ, je suis pas du tout militant de la cause homosexuelle. Je me suis lancé dans ce projet parce que je pétais un câble avec tous ces propos homophobes que j'entendais à la télévision. J'ai donc décidé de me mettre en scène avec mon compagnon et un bébé.

Cette photo a très vite fait le "buzz" sur internet. On s'est rendu compte de l'impact qu'elle avait sur les gens : elle montre de la douceur, on est plus dans les clichés de familles tordues ou de pédophilie. Je me suis dit qu'il fallait que j'aille plus loin. Comme je sais que les artistes sont assez impressionnés par mes photos, j'avais une chance, là où certaines associations LGBT [Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres] galéraient, de les convaincre. J'en avais déjà rencontré certains, comme Lorie, Julie Zenatti ou Emmanuel Moire.

Comment avez-vous procédé ? Est-ce que vous avez essuyé des refus ?

Je suis allé les chercher dans une loge maquillage avant une émission de télévision ou sur un tournage. Je leur ai expliqué pourquoi c’était important, en quoi leur image allait permettre de mettre fin à l’humiliation que subissent les enfants de familles homoparentales. Et que leur message allait permettre d’aider ces jeunes homosexuels qui grandissent dans des familles homophobes.

Au début, j’ai essuyé des refus. Mais comme je suis pugnace, ils ont tous fini par changer d'avis. Avec tout ce qui se passe, ils ont réalisé par eux-mêmes, petit à petit, l'ampleur de la haine qu'il y a aujourd'hui en France à l'égard des homosexuels.

Depuis un peu plus d’une semaine, j’ai reçu une vingtaine d’appels de personnes intéressées par le projet. Je ne peux pas donner de noms, parce qu'on a pas encore fait les photos, mais il y a des hommes politiques de droite, des sportifs et l'un des plus grands chanteurs de France.

Qu'avez-vous prévu pour la manifestation de dimanche ?

Je vais présenter une nouvelle série. Ce sont des photos beaucoup plus artistiques, où chaque artiste pose avec un collègue du même sexe comme s'ils étaient en couple. Ces photos seront projetées sur la scène et dans le hall du théâtre du Rond-Point .

Parmi ces duos, il y a Mélanie Laurent et Audrey Dana, Guillaume Gouix et Nicolas Duvauchelle, Sylvie Testud et Clotilde Courau, Charlotte Gainsbourg et Vanessa Paradis, Francois-Xavier Demaison et Antoine de Caunes, Mathilde Seigner et Stéphanie Murat, Jérémie Elkaïm et Laurent Lafitte, Sophia Aram et Yael Naim ou encore Roselyne Bachelot et Audrey Pulvar.