Cet article date de plus de deux ans.

Au Brésil, des couples homosexuels se marient dans l'urgence avant l'investiture de Jair Bolsonaro

Des couples LGBT redoutent que Jair Bolsonaro, le président élu du Brésil, revienne sur leur droit au mariage, après son investiture le 1er janvier 2019. 

Article rédigé par
Jean-Mathieu Albertini - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le 8 décembre 2013, 130 couples homosexuels se sont mariés lors d'une grande cérémonie à Rio de Janeiro. (YASUYOSHI CHIBA / AFP)

Au Brésil, des couples de même sexe se marient dans l'urgence. Beaucoup redoutent que le président élu, Jair Bolsonaro, dont l'investiture est prévue le 1er janvier 2019, remette en cause ce droit obtenu en 2013. Pour aider ces unions d'urgence, des centaines de Brésiliens, inquiets des déclarations de l'ex-candidat, leur proposent de les aider gratuitement.

Des mariages homosexuels au Brésil dans l'urgence : un reportage de Jean-Mathieu Albertini
écouter

Dès le lendemain de l'élection présidentielle, Rossanna a offert ses services de DJ gratuitement pour aider les couples LGBT désireux de se marier, à organiser leur fête. C'était, dit-elle, une évidence. Devant l'avalanche de messages reçus, elle a créé une page Facebook pour mettre en contact les futurs mariés et toutes sortes de bénévoles disponibles. Depuis, elle ne sait même plus dire combien de mariages elle a aidé à organiser à travers tout le pays, une vraie course à l'alliance. "Tous, tous m'ont dit qu'ils ont précipité leur mariage. On voit ça comme un moyen de résistance", indique cette Brésilienne.

Ce que je peux faire pour secouer cette société hypocrite, machiste et homophobe, je vais le faire.

Rossanna, DJ brésilienne

à franceinfo

Jair Bolsonaro, élu pour un mandat de quatre ans le 28 octobre, va-t-il ou peut-il vraiment revenir sur ce droit ? Rossanna semble assez pessimiste. "Ceux qui peuvent se marier avant qu'il soit investi, qu'ils se marient. C'est l'ordre des avocats du Brésil qui a dit ça, lance-t-elle. S'il a relevé cette menace, je crois qu'il est possible que ce droit soit remis en cause."

Face à cette incertitude et à l'augmentation des agressions contre la communauté LGBT, s'unir dans l'urgence, mais sans renier le côté symbolique et esthétique du mariage, est aussi un acte politique afin de revendiquer un droit acquis de haute lutte au Brésil. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.