Cet article date de plus de sept ans.

Le plan canicule déclenché à Marseille

Depuis 2004, le plan canicule est activé tous les étés dans la cité phocéenne. Les professionnels se mobilisent. Les caisses de retraite et les associations signalent les personnes âgées isolées au centre d’action sociale qui active pour elles son dispositif. Mais c’est plus de chaleur humaine que de conseils pour supporter la canicule dont ont besoin ces seniors.
Article rédigé par Isabelle Dor
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (10 opérateurs appellent et rendent visite aux personnes âgées isolées à Marseille durant l'été © SIPA/Sophie Robichon)
Le reportage d'Isabelle Dor à Marseille

A Marseille, 24% de la population a plus de 60 ans soit 200 000 seniors dont 30 000 sont des personnes âgées isolées. Plus que des conseils, c’est surtout de compagnie qu’elles ont besoin. Jean Max Trouillet le directeur général du centre d’action social qui se mobilise tous les étés :  "Si nous n’étions pas là, il y aurait des risques graves pour ces personnes âgées mais nous faisons un effort particulier en été en recrutant 10 opérateurs pour téléphoner et rendre visite à ces personnes âgées ."

Des coups de téléphone et des visites 

Ces 10 opérateurs sont des étudiants réunis dans une salle avec chacun un téléphone et un ordinateur sur lequel s’affiche un répertoire de personnes âgées à appeler.  Adrien est l’un d’entre eux " On peut rester un quart d’heure on peut rester 5 minutes. Cela s’appelle Plan canicule mais les questions relatives à la chaleur c’est 20% des appels. Le reste c’est vraiment de l’accompagnement un appel de convivialité. Cela arrive que des personnes âgées me disent que personne ne vient les voir ."

A LIRE AUSSI ►►►Expliquez-nous : le plan canicule

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.