Cet article date de plus de six ans.

L'enquête sur les attentats : les cinq gardés à vue libérés

La garde à vue est terminée depuis samedi soir pour les cinq proches des frères Kouachi. Ils ont tous été relâchés sans qu'aucune charge ne soit retenue contre eux. Quant à la compagne d'Amédy Coulibaly, Hayat Boumeddienne, elle serait partie en Syrie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Un véhicule de police devant le siège de Charlie Hebdo à Paris. © Maxppp)

Dernier événement en date en ce qui concerne l'enquête, la fin des garde à vues de proches des frères Kouachi : cinq personnes étaient retenues ces dernières heures. Elles ont donc toutes été relâchées samedi soir. Parmi elles, il y avait l'épouse de Chérif Kouachi, l'un des tueurs de Charlie Hebdo. Son beau-frère, un lycéen de 18 ans, a quant à lui été libéré dès vendredi, très éprouvé : il s'est dit "sidéré, complètement dépassé ". A ce stade, aucune charge n'a été retenue contre ces gens, ce qui ne signifie pas pour autant que les investigations les concernant sont terminées.

Cellule dormante ?

Plusieurs questions se posent aux enquêteurs : de quelles complicités éventuelles ont bénéficié les trois assassins ? D'où provenait l'arsenal qu'ils transportaient pour commettre leurs crimes ? Quels étaient ces financements évoqués notamment par Chérif Kouachi lorsqu'il a communiqué avec une chaîne de télévision ? Quels sont aussi les séjours au Yémen dont il a parlé ? Qui gravitait dans leur entourage ? C'est un énorme travail qui s'annonce pour mettre à jour ce qui ressemble à une véritable cellule dormante.

Communications

Outre les relations des trois terroristes, les enquêteurs vont aussi décortiquer leurs communications internet téléphoniques. Elles ont déjà permis d'établir le lien entre eux avec ces 500 coups de fils échangés par leurs compagnes en 2014. Si Hayat Boumeddienne, celle d'Amédy Coulibaly, serait partie pour la Syrie, celle de Chérif Kouachi en revanche, faisait partie des gardés à vue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.