Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Yvan Colonna transféré en région parisienne

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Le "berger de Cargèse" puni pour avoir voulu "se faire la belle" ? C’est ce qu’affirme l’administration pénitentiaire, qui a décidé le transfert d’Yvan Colonna.

 

Avant le lever du jour, ce vendredi 12 juillet 2013, Yvan Colonna a été extrait de la maison d’arrêt d’Arles (Bouches-du-Rhône) où il purgeait sa peine pour être transféré en Seine-et-Marne. Une mesure de précaution, selon l’administration pénitentiaire, qui le soupçonne d’avoir préparé une tentative d’évasion. Selon les informations de France3, ce projet, dont l’exécution était prévue à une date proche, impliquait des explosifs et un hélicoptère. 

Une accusation infondée, pour Gilles Simeoni, l'un des avocats du nationaliste corse - définitivement condamné à perpétuité en 2012 pour le meurtre du préfet Erignac en 1998. Mais qui "vient à pic", alors que son client combattait son statut de détenu particulièrement signalé et demandait un rapprochement familial à Borgo (Haute-Corse). De quoi "permettre à l’administration pénitentiaire de justifier un éventuel refus". Cette dernière, de son côté, précise n’avoir jamais envisagé un tel rapprochement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.