Tentative d'assassinat d'une magistrate à Versailles : la gendarmerie publie la photo d'un témoin-clé

Cet homme est soupçonné d'avoir été présent lors de l'agression d'une magistrate à Versailles, en 2019. La gendarmerie diffuse, ce mardi 26 septembre, sa photo et sa description sur les réseaux sociaux.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un panneau de gendarmerie à Vexin-sur-Epte, dans l'Eure, en février 2022. (SAMEER AL-DOUMY / AFP)

Plus de deux ans après la violente agression de la présidente de cour d'assises des Yvelines à son domicile, la section de recherche de la gendarmerie de Versailles publie un appel à témoins et diffuse sur les réseaux-sociaux la photo d'un témoin-clé, a appris franceinfo ce mardi 26 septembre.

>> Ce que l'on sait de l'agression d'une présidente de la cour d'assises de Versailles

Cet homme, de "type afro-antillais", est suspecté d'avoir été présent le 17 juin 2019 dans le département des Yvelines, lors de l'agression de la magistrate, précise l’appel à témoin de la gendarmerie. Ce jour-là, deux individus, aperçus sur une moto ont réussi à s'introduire chez la magistrate, en sonnant à l'interphone, avant de la blesser grièvement au visage avec une arme de défense type LBD. Souffrant de plusieurs fractures au visage, elle avait été opérée.

Une enquête a depuis été ouverte pour tentative d'assassinat. Avec cet appel à témoins, les enquêteurs cherchent à identifier cet homme dont le portrait est publié. Coiffé d'une casquette violette, il a une cicatrice sur la joue gauche. Selon les gendarmes, "il est susceptible d'avoir circulé sur une motocyclette de marque Yamaha, modèle MT09 Tracer".

Depuis quasiment trois ans, les enquêteurs mènent des investigations en France et à l'étranger.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.