Cet article date de plus de sept ans.

Mort de Rémi Fraisse : sa famille en appelle à Hollande

Après la mort de leur fils tué par une grenade offensive lancée par les gendarmes sur le site du barrage de Sivens, la famille de Rémi Fraisse en a appelé à François Hollande ce jeudi. Elle demande au président de la République de faire toute la lumière sur les circonstances du drame.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La famille de Rémi Fraisse en appelle à François Hollande. © Maxppp)

La famille de Rémi Fraisse a interpellé ce jeudi le président de la République, lui demandant de faire la lumière sur les circonstances de la mort du jeune homme, tué par une grenade offensive lancée par les gendarmes dans la nuit du 25 au 26 octobre, sur le site du barrage de Sivens (Tarn).

"Pourquoi alors que les militaires le voient expressément tomber à la suite de l'explosion de la grenade, que les circonstances de sa mort sont connues dès cet instant, la vérité sur la mort de notre enfant et frère n'a-t-elle pas été immédiatement révélée ? " a notamment demandé la famille, dans une déclaration lue devant la presse par leur avocat, Me Arié Alimi.

"Monsieur le président, nous vous demandons solennellement de nous apporter [des] réponses" (Me Arié Alimi, avocat de la famille de Rémi Fraisse)
écouter
Par ailleurs, Me Alimi a indiqué que la crémation du jeune homme a été interdite afin de permettre d'éventuelles nouvelles expertises dans le cadre de l'enquête.

A LIRE AUSSI ►►► Mort de Rémi Fraisse : une vingtaine de lycées parisiens bloqués

Le 27 octobre, la famille de Rémi Fraisse avait annoncé avoir déposé plainte pour homicide volontaire "par une ou plusieurs personnes dépositaires de l'autorité publique ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.