Le rappeur Kaaris visé par une plainte de son ex-compagne pour "abandon de famille"

Le rappeur est accusé par son ex-compagne de ne pas avoir payé l'entièreté de la pension alimentaire pour sa fille, âgée de six ans.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le rappeur Kaaris, le 16 janvier 2019. (PHILIPPE DE POULPIQUET / MAXPPP)

Le rappeur Kaaris est visé par une plainte déposée par son ex-compagne pour "abandon de famille" auprès du parquet de Beauvais (Oise), indique, vendredi 14 juillet, l'avocat de la plaignante à franceinfo, confirmant une information du Parisien. Il est accusé de ne pas avoir payé l'entièreté de la pension alimentaire pour sa fille, âgée de six ans. 

Le rappeur et son ex-compagne sont séparés depuis quelques années. Selon une décision de justice rendue par le juge aux affaires familiales fin 2022, Kaaris "doit verser tous les mois 2 500 euros au titre de la contribution à l'entretien et à l'éducation de son enfant", explique Me Adrien Gabeaud, l'avocat de la plaignante. Une décision définitive, puisque le rappeur n'a pas fait appel. 

"Kaaris n'a jamais payé cette contribution telle qu'elle a été fixée, versant parfois 500 euros, parfois 1 000 ou 1 500, de manière aléatoire."

Me Adrien Gabeaud

à franceinfo

 À date du dépôt de plainte, il y a un mois, environ 7 000 euros manquaient à l'ex-compagne du rappeur, selon son avocat. Me Gabeaud dit attendre que le rappeur "soit convoqué par les enquêteurs et que le parquet de Beauvais puisse fixer le plus rapidement possible une date d'audience"

Une audience en novembre

Le rappeur Kaaris sera par ailleurs convoqué devant le tribunal correctionnel d'Évry, le 23 novembre 2023, dans le cadre d'une enquête sur des accusations de violences sur son ex-compagne. La plaignante sera jugée le même jour pour "violation de domicile" et "dégradation de biens".

L'ex-compagne d'Okou Gnakouri, de son vrai nom, a déposé plainte en juillet dernier pour des faits remontant à janvier 2021. Elle affirme que le rappeur lui a mis des coups de poings et des coups de pieds. Elle accuse également la nouvelle compagne de son ex de "non-assistance à personne en danger". Kaaris nie ces violences et a déposé plainte pour dénonciation calomnieuse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.