VIDEO. Valls déterminé à interdire les spectacles de Dieudonné

Le ministre de l'Intérieur va adresser aux préfets "dans les prochains jours" une circulaire les invitant à évaluer le risque de trouble à l'ordre public induit par les représentations de l'humoriste. Mais ses spectacles n'ont jamais pu être annulés.

L. MELKONIAN, A. PLOYART / FRANCE 2

"Depuis longtemps, Dieudonné n'est plus un comique et sa démarche ne relève plus de la création. Pour tout dire, il ne fait plus rire personne. Ses spectacles sont devenus des réunions publiques où il déverse sa haine." Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, veut "casser" la "mécanique de haine" de Dieudonné et "en finir avec l'impunité et la complaisance" auxquelles l'humoriste controversé "a eu droit".

Le ministre de l'Intérieur va adresser une circulaire aux préfets avant le 9 janvier, date à laquelle commencera à Nantes (Loire-Atlantique) la tournée de Dieudonné. Les préfets "devront apprécier à l'occasion de chaque spectacle si le risque de trouble est caractérisé et justifie d'interdire la représentation", a expliqué Manuel Valls au journal Le Parisien.

Pour Sophie Robin-Olivier, professeure à l'école de droit à la Sorbonne, interrogé par France 2, "au nom de la tranquilité publique, il est tout à fait possible de prendre des mesures, quitte à réduire la liberté d'expression". Mais dans les faits, il existe peu de recours de juridiques et ils aboutissent rarement. Le risque de trouble à l'ordre public est un "motif totalement fallacieux", affirme l'avocat de Dieudonné, qui rappelle que "jamais un spectacle de Dieudonné n'a été interdit".

Le ministre de l\'Intérieur, Manuel Valls, le 18 décembre 2013 à Paris.
Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, le 18 décembre 2013 à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)