Dieudonné : Manuel Valls donne ses consignes aux préfets

Dans une circulaire, qui leur sera adressée dans les prochains jours, le ministre de l'Intérieur les invite à évaluer le risque de trouble à l'ordre public que représente l'organisation des spectacles de l'humoriste.

Manuel Valls, le 12 novembre 2013 à Paris.
Manuel Valls, le 12 novembre 2013 à Paris. (CHARLES PLATIAU / REUTERS)

Dieudonné pourra-t-il continuer à donner des spectacles ? L'humoriste controversé est en tout cas dans le collimateur de Manuel Valls, qui veut casser sa "mécanique de haine". Le ministre de l'Intérieur va donner ses directives aux préfets en leur adressant "dans les prochains jours" une circulaire les invitant à évaluer le risque de trouble à l'ordre public induit par les représentations de l'humoriste. La circulaire sera envoyée "dans les prochains jours, en tout cas avant la tournée" de Dieudonné, annonce samedi 28 décembre le ministère de l'Intérieur.

Les préfets "devront apprécier à l'occasion de chaque spectacle si le risque de trouble est caractérisé et justifie d'interdire la représentation", a expliqué Manuel Valls.

Le préfet de la région Paca étudie déjà le dossier

Avant même la diffusion de la circulaire ministérielle, le préfet de la région Paca, Michel Cadot, a annoncé samedi "procéder à un examen vigilant des conditions de tenue" du spectacle de Dieudonné, programmé le 2 février à Marseille.

"Il prendra en temps utile toutes dispositions ou mesures qui s'imposeraient, compte tenu de la situation locale et conformément aux orientations générales fixées par le ministre de l'Intérieur", "dans l'objectif d'éviter tout risque de trouble ou atteinte aux lois de la République", détaille un communiqué de la préfecture.

Le préfet de la région Aquitaine, Michel Delpuech, a lui aussi annoncé samedi qu'il travaillait dans la même direction, dans le cadre du spectacle prévu le 26 janvier à Bordeaux.