États-Unis : l’Amérique divisée sur le droit à l’avortement

Publié Mis à jour
États-Unis : l’Amérique divisée sur le droit à l’avortement
FRANCE 2
Article rédigé par
Récit : C.Verove Montage : J.Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

La Cour suprême est revenue, vendredi 24 juin, sur le droit à l’avortement, permettant à des États de bannir l’IVG immédiatement. Ce recul des droits des femmes a suscité la colère de millions de personnes, mais a aussi été salué par des millions d’Américains.

Face à face, les camps s’opposent devant la Cour suprême à Washington, aux États-Unis. Les militants anti-avortement jubilent, tandis que la révolte a sonné pour les autres. L’Amérique est plus que jamais fracturée. Dans les rues, des cortèges de manifestants se sont tenus à New York, Los Angeles ou encore Boston. La juridiction américaine a révoqué le droit à l’avortement, vendredi 24 juin. Si chacun des 50 États peut désormais l’interdire, sept l'ont fait dès l’annonce.

Des États proposent déjà leur aide aux femmes

"C’est vraiment inacceptable. Des femmes sont mortes en se faisant avorter par le passé", estime une femme. Des États, comme celui de New York, proposent d’aider les femmes qui seraient empêchées d’avorter. La Californie propose de son côté de financer leur voyage. L’Amérique est divisée, avec une victoire pour le camp conservateur, qui avait fait du droit à l’avortement son cheval de bataille.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.