Cet article date de plus de dix ans.

Intempéries : huit départements sous surveillance

Météo France a élargi jeudi après-midi sa carte de vigilance orange à huit départements. La vigilance concerne trois département du Sud-Est pour la neige et le verglas et cinq de la façade Ouest pour les crues, y compris le Finistère. Depuis la matinée, il neige sur les Alpes du sud à partir de 500 mètres d'altitude et la pluie est à nouveau attendue sur l' Ouest des Pyrénées où le niveau des cours d'eau reste élevé. 
Article rédigé par Evelyne Chatelais
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
  (IDÉ)

Trois départements de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur
(PACA) sont placés en vigilance orange par Météo-France pour la neige et le verglas depuis jeudi matin par Météo France.
L'alerte est lancée jusqu'à 7h vendredi matin, elle concerne les
Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes et les Alpes-Maritimes. Sur la façade
ouest, la vigilance orange pour les crues a été élargie jeudi après-midi aux départements
de la Charente-Maritime et du Finistère. Ils rejoignent la Gironde, les Landes
et les Pyrénées-Atlantiques.

Le Sud partagé : neige à l'Est,  pluie à l'Ouest

Les précipitations neigeuses vont se renforcer
en cours de journée avec une limite pluie-neige située entre 600 et 700 mètres
sur les Alpes-Maritimes et à 500 mètres pour les deux autres départements
alpins sous surveillance : les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence. Dans ses bulletins, Météo-France rappelle les règles
de circulation hivernale
, en précisant que la situation peut évoluer
rapidement. Les conseils visent aussi le chauffage des habitations : des
appareils à vérifier et des systèmes d'aération à respecter, afin d'éviter les
intoxications au monoxyde de carbone
.

De la pluie à l'ouest

Dans le Sud Ouest, la situation météo va rester instable avec de la
pluie sur l'Aquitaine et des averses marquées sur l'Ouest des Pyrénées où le
niveau des cours d'eau reste élevé. Selon Météo-France, la pluie en soirée
pourrait générer de nouveaux débordements localisés, les sols étant saturés et
les niveaux de l'Adour et de la Midouze restant élevés. La méfiance se porte aussi sur le département du Finistère.

Le Finistère sous drapeau orange

En Bretagne, dans le Finistère, la méfiance vise à nouveau la Laïta, proche du débordement en fin d'après-midi jeudi. La Laïta est le fleuve côtier qui avait débordé et inondé la partie basse de la ville de
Quimperlé
, début janvier.

A Dax : des crues et des rumeurs

Dans les Landes, une quarantaine de routes restaient coupées à la circulation en fin d'après-midi, ce qui perturbe le transport scolaire. Les coupures sont listées sur le site internet de France Bleu Gascogne qui
met fin à une rumeur concernant l'hôpital de Dax. L'établissement malgré les
bruits qui courent sur les conséquences des crues fonctionne tout à fait
normalement et, il n'a pas été évacué. Le centre hospitalier de Dax passe par Twitter pour stopper la rumeur. 

A Bordeaux, la Garonne sous surveillance

En Gironde, ce jeudi matin, une quarantaine de routes
départementales restaient coupées et France Bleu Gironde annonçait jeudi matin, qu'à Bordeaux,
la Garonne était sortie de son lit entrainant la fermeture des quais sur les deux
rives entre 7h et 8h. la mairie appelait en soirée les habitants à la vigilance, estimant que le niveau des débordements vu en 2010 pourrait être atteint vendredi. Sur son site internet, la radio locale de Radio France prévient
que les effets des grandes marées du week-end prochain seront particulièrement
surveillés. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.