"Il m'a pincé la fesse" : une journaliste de LCP porte plainte pour agression sexuelle contre Frédéric Haziza

Selon les informations de BuzzFeed, la journaliste Astrid de Villaines accuse le présentateur de la chaîne de lui avoir mis une main aux fesses en 2014.

Le journaliste Frédéric Haziza (au centre) sur le plateau de LCP, le 14 mai 2013 à Paris.
Le journaliste Frédéric Haziza (au centre) sur le plateau de LCP, le 14 mai 2013 à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après les faits, il avait reçu un simple avertissement de la direction de la chaîne, selon les informations de BuzzFeed. Le présentateur de LCP Frédéric Haziza est accusé d'agression sexuelle et visé par une plainte déposée dimanche 19 novembre par une journaliste de la chaîne, Astrid de Villaines.

Selon la plainte, que BuzzFeed s'est procurée, les faits se sont déroulés le 20 novembre 2014, au sein de la rédaction de La Chaîne parlementaire. Astrid de Villaines, téléphonant dans un endroit isolé de cet open space, "souhaite rejoindre son bureau, mais Frédéric Haziza lui bloque le passage", explique BuzzFeed. 

"Je lui ai redemandé de libérer le passage, mais Monsieur Haziza a insisté pour que je passe devant lui, sans qu'il ne bouge du passage, a expliqué Astrid de Villaines lors de son dépôt de plainte. Je suis donc passé devant lui, face à face. Monsieur Haziza a alors tendu son bras droit, autour de ma taille."

Sa main s'est alors retrouvée au niveau de mes fesses, côté gauche, en l'appuyant fortement. Dans le même temps, Monsieur Haziza m'a pincé la fesse gauche.

Astrid de Villaines

dans sa plainte

Astrid de Villaines précise dans sa plainte que Frédéric Haziza avait eu, "au cours des années qui ont précédé", "des gestes ou des allusions plus ou moins déplacés" à son égard. Selon la journaliste, le présentateur avait notamment déjà "frôlé le haut" de sa poitrine ou l'avait fixé à plusieurs reprises.

Un simple avertissement à l'époque

Contactés par BuzzFeed, plusieurs anciens journalistes de LCP, en poste au sein de la chaîne au moment des faits, confirment les faits. Selon le site, le rédacteur en chef de l'époque avait alors convoqué Frédéric Haziza et Astrid de Villaines. La journaliste affirme dans sa plainte que le présentateur a nié les faits dans un premier temps, "avant de les reconnaître sur un ton très léger". Il aurait ensuite proposé de lui offrir un pain au chocolat "pour la calmer". 

Après un rapport du CHSCT, Frédéric Haziza avait alors reçu un avertissement de la part de la direction. "Frédéric Haziza a eu un geste qui a été considéré comme à connotation sexuelle par une journaliste, et lui l'a contesté, explique l'actuelle patronne de la chaîne, Marie-Eve Malouines. La journaliste l'a vécu comme tel."

Mon prédécesseur a donc considéré qu'il devait lui donner un avertissement, et je pense qu'il a bien géré le dossier. 

Marie-Eve Malouines

à Buzzfeed

Astrid de Villaines a expliqué vouloir porter plainte à plusieurs reprises, avant de faire marche arrière. "Cela fait trois ans que j'y pense. J'avais eu un signal après l'affaire Baupin, mais je n'avais pas osé. Après l'affaire Weinstein, je me suis dis qu'il fallait que je le fasse pour que cela ne se reproduise pas et pour montrer qu'on ne se tait plus", explique-t-elle, citée par BuzzFeed. Sollicité par le site et par franceinfo, Frédéric Haziza n'a pour l'instant pas réagi à ces accusations. De son côté, LCP explique dans un communiqué avoir diligenté une enquête interne.