Finistère : visé par neuf plaintes, un chorégraphe est mis en examen pour viols

Les plaignantes étaient toutes mineures au moment des faits et ont toutes pratiqué la danse aux côtés d'Herwann Asseh.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Brest (Finistère). (CAPTURE ECRAN GOOGLE MAPS)

Le chorégraphe breton Herwann Asseh a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire vendredi 6 août, a appris France Bleu Breizh Izel du parquet de Brest. Cette figure de la scène culturelle brestoise, âgée de 46 ans, fait l'objet de neuf plaintes déposées par des jeunes femmes pour des faits de corruption de mineurs, d'agressions sexuelles et de viols.

Les plaignantes étaient toutes mineures au moment des faits et ont toutes pratiqué la danse aux côtés d'Herwann Asseh, selon le Planning familial du Finistère, qui les accompagne et qui a révélé l'affaire. L'association assure à France Bleu Breizh Izel que ces agressions ont eu lieu dans sa voiture, dans son studio de danse, à son domicile, lors de déplacements de sa compagnie ou même sur des lieux publics comme à la plage. Elle assure également que les viols ont provoqué des grossesses non désirées et évoque d'autres victimes potentielles.

Le contrôle judiciaire d'Herwann Asseh lui interdit de paraître dans le Finistère et d’exercer toute activité impliquant un contact habituel avec des mineurs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences sexuelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.