Cet article date de plus de sept ans.

Bataille de la somme : douloureuse phase de l'Histoire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Bataille de la somme : douloureuse phase de l'Histoire
Bataille de la somme : douloureuse phase de l'Histoire Bataille de la somme : douloureuse phase de l'Histoire (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

La bataille de la Somme a duré cinq mois et quatre millions d'hommes y ont participé.

À Albert (Somme), le 1er juillet 1916, 20 000 soldats britanniques sont déjà morts et 40 000 sont blessés ou disparus. Leur état major confiant dans sa tactique a prévu une large attaque de 25 km à découvert en avançant droit devant par vague. Rien ne fonctionne comme prévu sur ce front censé dégager le secteur de Verdun, attaqué depuis 4 mois par les Allemands. Pour créer cette grande diversion sur la Somme, les Alliés pensaient avoir tout prévu, cinq jours de bombardement, 2 millions d'obus de tout calibre. Mais ce ne sont pas les bonnes minutions.

500 000 soldats britanniques morts

Empêtrés dans les réseaux de barbelés allemands, les Britanniques sont abattus par ligne entière. "C'est cette fameuse mitraillette allemande la MG 08, 700 coups à la minute (...) c'est ce qui a fait tant de morts et de blessés, ce 1er juillet 1916" explique Thierry Gourlin, président du musée "Somme 1916". 500 000 soldats sont morts dans le camp britannique. Des Anglais, des Irlandais, mais aussi des Australiens ou des Néo-Zélandais venus des antipodes pour défendre la France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.