Féminicide de Douai : une inspection lancée pour déterminer d'éventuels manquements après le meurtre d’Aurélie Langelin

Publié
Féminicide : une inspection lancée après le meurtre d’Aurélie Langelin
Article rédigé par
R.Miri, France 3 Nord Pas-de-Calais, C.Apiou - France 3
France Télévisions

Une mission d’inspection a été ouverte pour déterminer s’il y a eu d’éventuels manquements dans l’enquête du meurtre d'Aurélie Langelin, tuée par son compagnon en mai 2021 à Douai (Nord).

Y a-t-il eu des dysfonctionnements policiers et judiciaires avant le meurtre d’Aurélie Langelin ? C’était une mère de famille de 33 ans, tuée en mai dernier à Douai dans le Nord. Le principal suspect est son conjoint. Deux semaines après sa mort, sa famille souligne l’importance de la prise en charge des victimes de violences conjugales. Selon les membres de la famille d’Aurélie Langevin, il y a eu des dysfonctionnements.

Un drame évitable ?

Entre 2018 et 2021, la victime dépose plusieurs plaintes et mains courantes notamment pour menace de mort. Quelques heures avant le meurtre, des policiers interviennent à son domicile après un appel d’une voisine et découvrent une jeune femme alcoolisée au visage tuméfié. Mais les agents de police repartent sans intervenir. Pour l’avocat de la famille, le drame aurait pu être évité. Huit mois après le drame, le ministre de l’Intérieur a lancé une inspection sur d’éventuels manquements. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.