Trafic : une saisie record de gaz hilarant

Publié Mis à jour
Trafic : une saisie record de gaz hilarant
FRANCE 3
Article rédigé par
E. Pelletier, C. Terroille, P. Lagaune, H. Puffeney, S. Giaume, C. Le Goff, G. Beaufils, G. Messina, Envoyé Spécial, Y. Saidani - France 3
France Télévisions

Les policiers des Hauts-de-Seine ont saisi 15 tonnes de protoxyde d'azote, plus communément appelé gaz hilarant. Il est au cœur d'un trafic récent pour ses effets euphorisants et a déjà conduit à plusieurs décès. 

En contrôlant un simple scooter, les policiers des Hauts-de-Seine ne pensaient pas aller aussi loin. Après avoir intercepté un vendeur de protoxyde d'azote en pleine livraison, les enquêteurs sont remontés jusqu'à un entrepôt anonyme situé à une trentaine de kilomètres à l'est de Paris, suite aux aveux du conducteur. Ils sont alors tombés nez à nez avec de nombreuses bonbonnes contenant ce gaz hilarant vendu de manière illégale. Poids total de la prise : 15 tonnes, une saisie record. 

Un trafic en pleine expansion

"Cette saisie record de protoxyde d'azote est le symbole de l'évolution de ce business. On a pu remonter la filière", souligne Christophe Rouget, secrétaire national du syndicat des cadres de la sécurité intérieure. Un trafic en pleine expansion. En un clic, de nombreux jeunes en soirée se fournissent pour inhaler ce gaz aux effets euphoriques. Une bonbonne est vendue aux alentours de 20 euros. Un phénomène qui inquiète les autorités. Il serait à l'origine de plusieurs décès et d'accidents de voitures.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.