Rentrée perturbée dans une centaine de lycées en colère

Depuis plusieurs mois, les enseignants des lycées sensibles se mobilisent pour dire non à la réduction des moyens nécessaires à la réussite des élèves.

FRANCE 2

La rentrée scolaire va-t-elle être mouvementée ?  Le collectif Touche pas à ma ZEP l'espère : une centaine de lycées qui ont signé son appel. Objectif : obtenir ou plutôt réobtenir un statut d'éducation prioritaire pour les lycées. Créées en 1980, les zones d'éducation prioritaire ont disparu en 2014. Le dispositif qui les remplace ne concerne que l'école primaire et le collège, pas le lycée.

Nouvelle manif jeudi

Le préavis de grève reconductible lancé ce mardi 3 janvier concerne aussi bien les professeurs que le personnel administratif et technique. Après leurs précédentes mobilisations, le collectif a obtenu le maintien des indemnités liées au statut ZEP jusqu'en 2019. Une mesure provisoire qui n'est pas pour rassurer le collectif. À trois semaines de la primaire de la gauche, Touche pas à ma ZEP compte bien peser dans les débats en interpellant sur la question de l'éducation prioritaire. Une manifestation doit avoir lieu le 5 janvier pour tenter de faire plier le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Paris, jeudi 17 novembre.
Paris, jeudi 17 novembre. (JACQUES DEMARTHON / AFP)