Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo 13h15. Saint-Denis : pour la Nuit des musées, Mehdi se sent "grand"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
13h15 le samedi. Saint-Denis : pour la Nuit des musées, Medhi se sent "grand"
13h15 le samedi. Saint-Denis : pour la Nuit des musées, Medhi se sent "grand" 13h15 le samedi. Saint-Denis : pour la Nuit des musées, Medhi se sent "grand" (FRANCE 2 / 13H15)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Une classe de seconde du lycée Paul-Eluard de la ville de Saint-Denis a préparé pendant un an sa participation à la Nuit des musées. Mehdi, 16 ans, est impliqué dans ce "projet patrimoine" et il est fier d’accueillir des visiteurs ravis dans la nécropole des rois de France... Extrait de "13h15 le samedi" du 11 juin.

Mehdi, 16 ans, est en seconde au lycée Paul-Eluard de la ville de Saint-Denis (93). Cet établissement a été élu meilleur lycée de France en 2015, celui où les élèves progressent le plus entre la seconde et la terminale. Avec ses camarades, il a travaillé toute l’année sur le "projet patrimoine" développé dans le cadre de la Nuit des musées de la ville. Il s’agit pour les élèves de présenter au public la basilique Saint-Denis où sont inhumés les rois de France…

Ce matin-là, c’est la concrétisation du travail fourni pendant tous ces mois, encadrés par trois de leurs professeurs, Anne, Olivia et Laurent. L’adolescent ajuste sa chemise blanche, se met un peu de gel dans les cheveux et se parfume, comme pour aller danser. Aujourd’hui, Mehdi est attendu dans la nécropole royale par les Dionysien-ne-s : "Je me sens grand, comme un vrai homme", dit-il fièrement, un large sourire barrant son visage. L’élève responsabilisé conclut une année un peu turbulente…

"C’est très clair, merci"

D’un pas décidé, Mehdi se rend sur le site historique : "J’étais pressé de montrer de quoi je suis capable, mes vraies capacités… Ce que je suis, en fait !" Leur professeur d’histoire accueille les élèves sur le parvis et les encourage : "Souriez, faites-vous plaisir.. Allez, cela va très bien se passer… Vous êtes sur zone…" Mehdi se trouve maintenant avec un camarade à l’intérieur de l’édifice religieux. Ils expliquent aux curieux la construction de la basilique à l’aide d’une maquette. L’exposé détaillé est formulé dans une langue maîtrisée. "Vous avez des questions ?" demande-t-il, radieux, aux amateurs de savoir historique ayant fait le déplacement.

"C’est très clair, merci", lui dit une habitante de Saint-Denis. "C’est super ce que vous avez fait avec ce dialogue à deux voix…" affirme un Dionysien aux deux garçons, qui le remercient à leur tour. "L’administrateur de la basilique nous a dit d'être fiers de Paul-Eluard et du 93… Et ça, on ne nous le dit pas souvent. Ça nous fait plaisir", reconnaît Mehdi. Sa professeure de français vient le féliciter : "J’ai entendu les commentaires. Tout le monde dit que c’est parfaitement clair, sans notes et tout…" Quand elle s’en va, le jeune guide est certain d'une chose : "J’en suis sûr… elle va pleurer…"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.