Rentrée en uniforme à Provins : "Les uniformes effacent les inégalités pour quelques minutes"

Les écoliers de Provins, en Seine-et-Marne, ont fait leur rentrée scolaire en uniforme ce lundi 5 novembre. Malgré un vote positif, les parents d'élèves restent partagés sur cette mesure.

À partir de novembre 2018, le port de l\'uniforme entre en vigueur dans les écoles publiques de Provins, en Seine et Marne. Une première en métropole.
À partir de novembre 2018, le port de l'uniforme entre en vigueur dans les écoles publiques de Provins, en Seine et Marne. Une première en métropole. (ALEXIS MOREL / RADIO FRANCE)

Les parents d'élèves "sont assez partagés" à l'idée d'imposer l'uniforme au sein de l'école, a déclaré lundi sur franceinfo Samuel Cywie, porte-parole de la fédération des parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP). Les écoliers de Provins (Seine-et-Marne), eux, ont fait leur rentrée scolaire en uniforme ce lundi. En juin dernier, les parents d'élèves avaient voté pour la mesure (62,4 %) qui n'est toutefois pas obligatoire.

"Ce n'est pas une tradition française" rappelle Samuel Cywie qui détaille que les uniformes existent surtout "en outre-mer", "dans les lycées militaires", ou encore "dans des écoles très spéciales".

Le côté positif, c'est qu'avec l'uniforme, c'est la fin de la dictature des marques.Samuel Cywie, de la PEEP

"Les uniformes effacent les inégalités pour quelques minutes", explique le porte-parole de la fédération des parents d'élèves de l'enseignement public. Pour lui, "ce n'est pas quelque chose d'essentiel", même s'il reconnaît que "l'uniforme peut contribuer à créer un sentiment d'appartenance à l'école".

Une mesure difficile à imposer

"On ne peut pas imposer l'uniforme aux familles que ça n'intéresserait pas et qui ne seraient pas convaincues", estime Samuel Cywie. Selon lui, "la notion de tenue vestimentaire convenable existe déjà dans le code de l'éducation", et "ce serait bien qu'elle soit appliquée". Le porte-parole de la PEEP évoque d'ailleurs "des jeunes" qui arriveraient à l'école "dans des tenues qui ne sont pas adaptées".