École obligatoire à 3 ans : la facture est très salée pour les mairies

Les municipalités dénoncent le cadeau empoisonné de l'école obligatoire dès 3 ans, et ce à cause du financement des écoles maternelles privées que cela engendre.

FRANCE 2

En rendant l'école obligatoire dès 3 ans, le gouvernement a fait un cadeau empoisonné aux communes. Jusque-là, elles ne prenaient en charge que les enfants des écoles publiques, mais désormais, elles vont devoir prendre en charge ceux des écoles privées, et il s'avère que la note est salée, avec au moins 150 millions d'euros de dépenses supplémentaires pour les communes. À Villeurbanne (Rhône), la municipalité doit ainsi débourser 1 500 euros par enfant de maternelle scolarisé dans le privé.

Un million d'euros de surcoût pour Villeurbanne

"Je pense que c'est une bonne chose", estime un parent. "Je suis pour. Privé-public, même combat", se félicite une maman. Sauf que le coût pour la mairie s'élève à un million d'euros. "C'est de l'argent public. On peut considérer qu'il aurait été mieux employé pour aider les écoles publiques. Et notamment les directeurs d'écoles qui sont en grande difficulté, à qui on a supprimé les emplois aidés", explique Damien Berthilier, adjoint au maire de Villeurbanne chargé de l'éducation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux enfants d\'une école maternelle de Firmi (Aveyron), le 14 janvier 2013.
Deux enfants d'une école maternelle de Firmi (Aveyron), le 14 janvier 2013. (ERIC CABANIS / AFP)