Cet article date de plus de six ans.

Professeurs non-remplacés : des milliers de jours perdus

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Professeurs non-remplacés : des milliers de jours perdus
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

 

Une fédération de parents d'élèves a fait le décompte du nombre de jours perdus depuis la rentrée de septembre en raison du non-remplacement des professeurs absents. Le chiffre est effarant.

Des milliers de jours de cours perdus dans 57 départements. C'est le bilan d'une fédération de parents d'élèves qui a chiffré les conséquences pour les élèves du non-remplacement des professeurs absents, depuis la rentrée de septembre. Par exemple, dans le XVe arrondissement de Paris, une mère de famille a dû garder sa fille Ninon, en CE2, car son institutrice est absente, en arrêt maladie depuis le 7 janvier. Elle n'a toujours pas été remplacée.

Une pétition lancée

"Ils ont eu une maîtresse qui est venue, puis qui est repartie. Après une qui devait revenir le lundi, qui elle aussi était en arrêt maladie", développe Géraldine, la mère de Ninon, face à la caméra de France 3. "C'est un peu difficile vu qu'on est dispersés dans les classes. De temps en temps on est dans le bureau de la directrice", explique Ninon. Une fédération de parents d'élèves a lancé une pétition sur internet pour protester contre ce problème de remplacement des professeurs absents.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.