Numérique : une classe primaire 2.0 à Élancourt

À Élancourt, dans les Yvelines, l'école primaire s'est mise à l'heure du numérique. Tablettes et tableaux interactifs côtoient cahiers et cartables.

FRANCEINFO

À Élancourt (Yvelines), c'est une classe de CE2 du service public presque comme les autres : un professeur, des élèves et un robot. Ici, grâce au numérique, chacun peut organiser librement son emploi du temps : commencer par les maths ou l'anglais, pourvu qu'en deux jours chacun ait réalisé tous les travaux indiqués sur le plan de travail. "En fait on avance à notre rythme", explique une élève. Dans cette classe, le numérique a totalement bouleversé la manière d'enseigner.

Cette expérimentation devrait être étendue

"J'ai appris à faire davantage confiance à mes élèves. Je vois qu'ils arrivent à être très autonomes", explique Frank Sanchez, l'enseignant en charge de la classe. L’activité que tous préfèrent s'appelle Thymio, un robot que les élèves doivent programmer pour réaliser des parcours. Commencée en septembre, cette expérimentation qui concerne sept classes des Yvelines devrait être étendue.

Des enfants dans une école à Angers (Maine-et-Loire), le 17 juin 2011.
Des enfants dans une école à Angers (Maine-et-Loire), le 17 juin 2011. (DELAGE JEAN-MICHEL/SIPA)