Vidéo Harcèlement scolaire : Marlène Schiappa annonce la création d'"un comité des parents contre le harcèlement"

Publié
Article rédigé par
Radio France

L'idée est de donner des outils aux parents pour identifier si leur enfant est victime ou bourreau et de réunir les parties prenantes pour éviter les renvois de responsabilité entre les différents interlocuteurs.

Marlène Schiappa annonce dimanche 14 mars sur franceinfo la création d'"un comité" pour "mieux outiller les parents" contre le harcèlement scolaire. Invitée du 8.30 franceinfo, la ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, estime que "face à la question du harcèlement", les parents "n'ont pas encore été assez partie prenante". "Je crois qu'aucun parent n'imagine que son propre enfant est en train de participer à un phénomène de harcèlement ou de cyberharcèlement".

Selon Marlène Schiappa, "il faut une vigilance accrue de la part des parents" qui ne seraient notamment pas suffisamment "outillés" sur internet. "On ne voit pas toujours ce que font les enfants et les adolescents sur les réseaux sociaux". La ministre va donc lancer ce comité "dans la semaine avec des associations comme l'Unaf, e-Enfance, des personnalités qualifiées comme Fabienne Servan-Schreiber et d'autres. "Ensemble, nous allons travailler autour des maisons de conscience et des familles qui sont des outils créés par la Gendarmerie nationale mieux outiller les parents face au harcèlement partout sur le territoire."

Détecter les harcelés comme les harceleurs

La ministre déléguée "souhaite que chacun prenne ses responsabilités" alors que les parents se retrouvent parfois "démunis" face à des établissements scolaires et des forces de l'ordre qui se renvoient la balle sur la gestion des faits de harcèlement entre élèves. "Avec ce comité des parents contre le harcèlement, la police, la gendarmerie, les acteurs éducatifs, associatifs et les parents seront réunis." Marlène Schiappa demandera notamment à ce comité "de créer des grilles d'évaluation du danger" avec des experts, comme des pédopsychiatres. Les parents auront ainsi "des outils pédagogiques et psychologiques pour accompagner leurs enfants, leur poser des questions et détecter les phénomènes de harcèlement."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Harcèlement à l'école

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.