École : les Anglais à l'aise à l'oral

Les futurs bacheliers français vont devoir se préparer à passer devant un jury pendant 30 minutes, pour défendre un projet. L'éloquence, parler devant un public, ce n'est pas une tradition française, pourtant, mais anglo-saxonne. En Angleterre, on se prépare depuis le plus jeune âge.

FRANCE 2

Il expose doctement les propriétés de cette pierre, appelée "œil de tigre". Un autre élève préfère s'exprimer sur son doudou et un autre explique l’échographie de sa maman montrant son futur petit frère. Une petite française londonienne, enfin, raconte à ses camarades britanniques l'histoire du Petit Prince. Tous les matins, c'est une tradition dans chaque classe britannique : le "show and tell", littéralement : "montre et raconte". Un moment où les élèves doivent s'exprimer devant leur classe sur n'importe quel thème, pourvu que cela stimule leur expression orale en public.

L'oral représente jusqu'à 50% de la note finale du Bac britannique

Tous les jours, dès l'âge de cinq ans, on parle devant la classe. Mais une fois par semaine, on parle devant toute l'école, parents et directeurs compris. C'est l'assemblée. Aujourd'hui, le thème est la nutrition et la biologie. Alors qu'en France ce genre d'exercice est limité aux représentations de fin d'année, dans le système britannique, l'oral est au moins aussi important que l'écrit. Le reste de la scolarité continue sur la même philosophie : même si le bac britannique est plus à la carte qu'en France, l'oral représente jusqu'à 50% des épreuves et de la note finale.

Le JT
Les autres sujets du JT
anglais expression orale 
anglais expression orale  (FRANCE 2)