Des élèves de 6e soupçonnés d'attouchements sexuels dans un collège parisien

Deux garçons du collège Montaigne, considérés comme les "leaders", ont été sanctionnés d'une exclusion définitive avec sursis.

La façade du collège-lycée Montaigne, à Paris, en 2004.
La façade du collège-lycée Montaigne, à Paris, en 2004. (JACK GUEZ / AFP)

Ils sont seulement âgés de 10 à 11 ans, et soupçonnés d'attouchements sexuels sur plusieurs filles de leur classe. Cinq garçons scolarisés en 6e au sein du très chic collège Montaigne, à Paris (6e arrondissement), sont passés lundi devant le conseil de discipline de l'établissement, rapporte Le Parisien jeudi 14 mai.

Deux d’entre eux, considérés comme les "leaders", "ont été exclus définitivement avec sursis", c'est-à-dire qu'ils seront exclus au prochain écart de conduite, indique le rectorat, cité par le journal. Un "suiveur" a été exclu temporairement et les deux autres ont écopé de travaux d’intérêt pédagogique.

"Attouchements et propos obscènes"

C'est une mère d'élève qui a alerté le proviseur et le rectorat. Dans une lettre, elle a décrit une "situation d’insécurité physique et psychologique dans laquelle se trouvent les filles de la classe en raison d’attouchements (seins, fesses et vulve) et de propos obscènes de la part de certains garçons".

Les faits se seraient produits dans les toilettes du collège, où les garçons auraient "coincé" leurs victimes. Selon un parent, certains jeunes regardent régulièrement des vidéos sur YouPorn pendant la récréation sur leurs smartphones. Deux mains courantes ont été déposées au commissariat.