Cet article date de plus d'onze ans.

Ayrault et Peillon posent des bases pour refonder l'Ecole

Le gouvernement compte proposer une réforme du système scolaire à l'automne. Aujourd'hui, le Premier ministre et le ministre de l'Education nationale ont lancé une phase de concertation à laquelle participeront 400 experts. Objectif : proposer des mesures pour tenir les engagements de François Hollande.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

Une école "malmenée" ces dernières années. Plus
encore, une école "maltraitée dans l'intelligence même de ses missions" .
Voilà l'état des lieux qu'ont tracé cet après-midi le Premier ministre
Jean-Marc Ayrault, et Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale, à l'Université
de la Sorbonne. "L'état de l'école aujourd'hui mérite que nous l'interrogions
ensemble"
, a souligné le Premier ministre.

Pour préparer un projet de refondation de l'Ecole, le
gouvernement a invité 400 personnes à participer à un processus de
concertation. Syndicats d'enseignants, fédérations de parents d'élèves,
chercheurs, organisations lycéennes et étudiantes, vont être associés à
vingt-deux ministères dans ces travaux de réflexion. Objectif de cette "démarche
totalement inédite"
: produire un rapport qui débouchera, au mois de
novembre, sur un projet de loi d'orientation, promis la semaine dernière par la
porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem.

Des ateliers de travail et un site web

Cette concertation faisait partie des promesses du candidat
Hollande. Vincent Peillon a ainsi rappelé les "engagements importants du
président de la République"
: donner la priorité à l'école primaire,
à la formation des enseignants, au travail sur le rythme scolaire. Parmi les
axes de réflexion, Vincent Peillon a également évoqué l'accueil des enfants avant
l'âge de trois ans, ou la mise en place d'un "grand plan d'éducation
artistique"
.

Après la réunion de ce jeudi, la concertation doit se mettre
en place autour de quatre thèmes traités par quatre groupes de travail : "la
réussite scolaire pour tous", "les élèves au cœur de la refondation", "un système éducatif juste et efficace", et "des personnels
formés et reconnus". L'ensemble des travaux sera ouvert aux consultations
sur un site internet dédié. 


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.