Cet article date de plus de six ans.

Le Honduras : un calvaire pour les femmes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
6MEDIA  brut-honduras-0510-v1web -
6MEDIA brut-honduras-0510-v1web 6MEDIA brut-honduras-0510-v1web - ()
Article rédigé par franceinfo, Brut.
France Télévisions

Selon un rapport de l’ONU, le Honduras est l’un des pays les plus dangereux pour les femmes dans le monde.

Au Honduras, il n’est pas bon d’être une femme. Toutes les 16 heures l’une d’entre elles y perd la vie selon le Centre pour les droits des femmes du Honduras.

Un rapport de 2014 de l’ONU sur la violence contre les femmes désigne d’ailleurs le pays comme l’un des plus dangereux du monde pour ces dernières.

Le féminicide, deuxième cause de mortalité des femmes

Toujours selon l’ONU, 95 % des crimes commis contre les femmes, tel que le viol ou bien les violences conjugales restent impunis.

La situation est telle que le féminicide est la deuxième cause de mortalité du pays.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.