Fin de cavale pour "El Chapo"

Le plus célèbre baron de la drogue, Joaquin "El Chapo" Guzman, a été arrêté après six mois de fuite.

France 2

En juillet dernier, Joaquin Guzman, surnommé "El Chapo", s'était évadé du quartier de haute sécurité de la prison de Mexico. Il était cependant un peu trop sûr de lui et avait contacté des producteurs pour le tournage d'un film autobiographique, des coups de téléphone qui lui ont finalement coûté cher. L'armée mexicaine l'exhibe comme un trophée : devant les caméras, les militaires qui escortent "El Chapo" marquent un temps d'arrêt et lui font prendre la pause.

Une spectaculaire évasion

La fin de la cavale du narcotrafiquant le plus recherché du monde est soigneusement mise en scène. Le secrétaire du gouvernement donne même, triomphalement, une conférence de presse au pied de l'hélicoptère qui doit ramener le fugitif à sa prison. Il faut dire qu'"El Chapo" a donné du fil à retordre aux autorités mexicaines. Il était en fuite depuis six mois, depuis sa spectaculaire évasion de Mexico. Il s'était enfui au nez et à la barbe de ses gardiens grâce à un tunnel de plus d'un kilomètre de long.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le baron de la drogue, Joaquin \"El Chapo\" Guzman, escorté par des marines mexicains, le 8 janvier 2016 à l\'aéroport de Mexico (Mexique).
Le baron de la drogue, Joaquin "El Chapo" Guzman, escorté par des marines mexicains, le 8 janvier 2016 à l'aéroport de Mexico (Mexique). (OMAR TORRES / AFP)