Coup de filet en Gironde : plus d'une tonne de cocaïne saisie et 23 personnes interpellées

La drogue représenterait une valeur marchande de plus de 100 millions d’euros à la revente. La cocaïne devait approvisionner l'Europe et notamment l'Espagne.

Photo d\'illustration d\'une saisie de cocaïne et de cannabis dans les locaux e la police judiciaire à Paris, le 23 novembre 2015. 
Photo d'illustration d'une saisie de cocaïne et de cannabis dans les locaux e la police judiciaire à Paris, le 23 novembre 2015.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une saisie de drogue impressionnante. Plus d'une tonne de cocaïne a été interceptée et 23 suspects ont été interpellés, dimanche 20 novembre, dans la région bordelaise lors d'une vaste opération visant un réseau de trafic de drogue international, indiquent des sources concordantes à l'AFP. Il se trouvait plusieurs étrangers parmi les personnes appréhendées, dont des Italiens et un Turc.

La drogue provenait de Colombie et elle a été acheminée par avion et saisie dans une villa de la station balnéaire de Lacanau (Gironde). "La DEA américaine [agence antidrogues] a participé à la réalisation de cette saisie dans le cadre d'une enquête de longue haleine", a précisé une source proche du dossier, ajoutant qu'une enquête a été ouverte en Colombie.

Plus de 100 millions d'euros à la revente

La cocaïne saisie serait "pure et d’excellente qualité", selon une source proche de l’enquête citée par Sud Ouest. Elle représenterait une valeur marchande de plus de 100 millions d’euros à la revente. La cocaïne devait approvisionner l'Europe et notamment l'Espagne, selon cette même source. Les individus interpellés avaient loué de puissantes voitures pour se rendre à leur destination avec la drogue, ajoute Sud Ouest

En 2016, 8,5 tonnes de cocaïne avaient été saisies, selon la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Le prix moyen actuel de la cocaïne est de 65 euros le gramme. Cette drogue arrive en France par voie aérienne, via l'arc caribéen (les Antilles françaises, le Venezuela) et l'Afrique de l'Ouest, ou maritime, a précisé la DCPJ.