Chasse aux trafiquants de cigarettes à Marseille : déjà 12 000 cartouches saisies

Une unité de police, spécialement dédiée à la traque des vendeurs de cigarettes de contrebande, a été créée au mois de mai.

Opération de police sur le marché aux puces du Cap Pinède, dans le 15e arrondissement de Marseille, en août 2019.
Opération de police sur le marché aux puces du Cap Pinède, dans le 15e arrondissement de Marseille, en août 2019. (LAURENT GROLÉE / RADIO FRANCE)

À Marseille (Bouches-du-Rhône), 12 000 cartouches de cigarettes ont été saisies depuis la création, il y a trois mois, d'une unité de police spécialement dédiée à la traque des vendeurs à la sauvette de cigarettes, rapporte mardi 20 août France Bleu Provence.

La brigade de la division Nord, composée de six fonctionnaires, intervient sur le marché aux puces du Cap Pinède, dans le 15e arrondissement de la ville. Toutes les cartouches saisies jusqu'à aujourd'hui ont été détruites tandis que des trafiquants ont été interpellés et des réseaux démantelés.

Les cigarettes de contrebande sont achetées 1,30 euro le paquet et revendues 5 euros, soit presque deux fois moins cher que dans un bureau de tabac. La députée LREM des quartiers nord de Marseille, Alexandra Louis, propose de punir les acheteurs d'une amende de 35 euros.