Chrétiens d'Orient : le pape dénonce le silence de la communauté internationale

Durant tous le week-end pascal, le pape François a mis l'accent sur le massacre des chrétiens d'Orient.

FRANCE 2

À l'occasion des célébrations pascales, le pape a livré un message à la communauté internationale. Pour lui, le monde ne peut plus rester inerte face aux persécutions des chrétiens d'Orient.
"La tuerie de Garissa au Kenya, jeudi, c'est le dernier événement en date, sur lequel le pape s'est appuyé. Mais en fait, il énumère une litanie de massacres dont sont victimes les chrétiens partout dans le monde, du Nigéria au Pakistan, en passant par ce qu'il appelle le bain de sang du Moyen-Orient", rapporte Renaud Bernard, l'envoyé spécial de France 2 à Rome.

"Ils sont nos martyrs d'aujourd'hui"

Mais le pape François ne s'est pas arrêté là et est allé encore plus loin. Selon lui, "la chrétienté est dans une situation beaucoup plus difficile aujourd'hui qu'aux premiers temps de l'Église catholique", souligne le journaliste.
"Ils sont nos martyrs d'aujourd'hui et ils sont si nombreux. Nous pouvons même dire qu'ils sont plus nombreux qu'au premier siècle de la chrétienté", a lancé le souverain pontife du haut de la basilique Saint-Pierre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François le 5 avril 2015 dans la loggia de la basilique Saint-Pierre à Rome (Italie).
Le pape François le 5 avril 2015 dans la loggia de la basilique Saint-Pierre à Rome (Italie). (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)