À Nîmes, les visites des généralistes sont sous surveillance

Des caméras ont été installées par la ville pour sécuriser les visites des médecins dans les quartiers sensibles.

FRANCE 3

Il y a quelques semaines, cette femme médecin, qui a souhaité rester anonyme, a failli tout plaquer. Elle exerce depuis près de 20 ans dans un quartier sensible de Nîmes. Elle a été plusieurs fois victime de menaces verbales à proximité de son cabinet, et dénonce "un esprit d'insécurité général".

Un suivi en temps réel

Le Dr Marie-Christine Bois a également subi des agressions dans le cadre de son travail, mais elle part aujourd'hui en visite dans un quartier où elle n'allait plus. Elle n'a plus la même appréhension car son trajet routier est surveillé en temps réel par les caméras de la ville, selon sa volonté. Il lui suffit de contacter par téléphone le centre de surveillance pour lui indiquer son itinéraire. Un dispositif implanté depuis quelques mois, et sert notamment en soirée pour des femmes médecins.

Le JT
Les autres sujets du JT