Cet article date de plus de six ans.

Un ancien soldat français raconte l'entrée de la 2e DB dans le "Nid d'aigle" d'Hitler en 1945

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
À l'intérieur du repère d'Hitler
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Soixante-dix ans après la reddition allemande, Alain Raphaël raconte ses souvenirs au sein de la deuxième division blindée, qui a réussi à entrer dans la tanière du Führer en mai 1945.

Si on a l'habitude de dire que la France a été libérée en 1944, avec l'arrivée des Alliés à Paris en août, la Seconde Guerre mondiale était loin d'être terminée. Pour les commémorations des 70 ans de la défaite de l'Allemagne nazie, France 3 a rencontré Alain Raphaël, soldat de la célèbre deuxième division blindée (2e DB), qui s'est livrée à une course contre la montre pour arriver en premier au nid d'aigle d'Adolf Hitler.

"Une sacrée récompense"

La 2e DB est arrivée dans les Alpes bavaroises début mai 1945. Après la prison, l'évasion et l'engagement avec les Français libres, Alain Raphaël parvient jusqu'au repaire du Führer. "Je suis monté et je suis rentré dans le bureau d'Hitler. Tout ça avait été incendié, bombardé, à moitié détruit. Mais c'est quand même une sacrée récompense de se retrouver dans le bureau d'Hitler", rappelle-t-il avec émotion.
Trois jours plus tard, l'Allemagne capitule sans condition, le 8 mai 1945.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.