Cet article date de plus de huit ans.

Le robot autostoppeur hitchBOT "assassiné" à Philadelphie

Il avait parcouru 6000 km au Canada, visité l'Allemagne et les Pays-Bas. Mais le petit robot autostoppeur canadien a été victime de vandales après avoir parcouru moins de 500 km aux Etats-Unis.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (hitchBOT sur une route canadienne l'année dernière © REUTERS | Kenneth Armstrong)

Il rêvait de voir la Californie mais sa route s'est arrêtée à Philadelphie apportant une réponse en partie négative à la question que se posaient ses concepteurs, des chercheurs de l'université Ryerson de Toronto : "Est-ce que les robots peuvent faire confiance aux humains?" En partie seulement car jusque-là, l'aventure de ce robot autostoppeur s'était déroulée sans encombre, aussi bien au Canada, qu'en Allemagne et aux Pays Bas et était suivi par des dizaines de milliers de fans aujourd'hui très en colère.

A LIRE AUSSI ►►► De l'Est à l'extrême Ouest du Canada : sur la route du robot HitchBot

Une colère qui ne doit pas être dans le logiciel de hitchBOT: "Oh, mon corps a été endommagé" a-t-il juste commenté. "J'imagine que, parfois, de mauvaises choses arrivent aux gentils robots! Mon voyage doit prendre fin pour le moment mais mon amour pour les humains ne s'éteindra jamais." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.