Cet article date de plus d'un an.

Virgin Galactic a emmené ses premiers clients dans l'espace

Le vaisseau a embarqué à bord deux hauts gradés de l'armée de l'air italienne, un ingénieur du Conseil national de la recherche, ainsi qu'un employé de Virgin Galactic.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une image fixe d'une vidéo de Virgin Galactic montre le vaisseau spatial de la mission Galactic 01 lançant le premier vol commercial depuis le Nouveau-Mexique (Etats-Unis), le 29 juin 2023. (VIRGIN GALACTIC / AFP)

Une étape majeure pour Virgin Galactic. Le premier vol commercial de l'entreprise de tourisme spatial a atteint l'espace jeudi 29 juin, a annoncé la société fondée par le milliardaire Richard Branson. La société fondée en 2004 avait déjà atteint l'espace cinq fois, mais avec jusqu'ici seulement des membres de l'entreprise à bord. Le vaisseau, VSS Unity, transportait ici quatre passagers : deux hauts gradés de l'armée de l'air italienne, un ingénieur du Conseil national de la recherche (CNR) italien, ainsi qu'un employé de Virgin Galactic les accompagnant. Deux pilotes étaient également aux commandes.

Le vaisseau a dépassé les 80 km d'altitude, la limite marquant le début de l'espace selon l'armée américaine, a annoncé un commentateur dans le direct vidéo de l'entreprise. "Bienvenue dans l'espace, astronautes", s'est réjouie Sirisha Bandla, une employée de Virgin Galactic ayant elle-même fait le voyage. Une fois en apesanteur, un drapeau italien a été déployé dans la cabine.

Prix du billet : 450 000 dollars

La mission, baptisée Galactic 01, s'est envolée de la base de Spaceport America, dans le désert de l'Etat américain du Nouveau-Mexique. Un énorme avion porteur a décollé à 8h30 locales (16h30 à Paris) d'une piste classique. Environ une heure plus tard, à quelque 15 km de hauteur, il a largué le vaisseau, un avion-fusée qui ressemble à un gros jet privé. Celui-ci a alors allumé son moteur et accéléré à la verticale. Durant quelques minutes en apesanteur, les passagers ont pu se détacher de leur siège et flotter dans la cabine. Puis le vaisseau est redescendu en planant pour se poser sur la même piste.

Richard Branson lui-même avait fait ce bref voyage spatial en juillet 2021, il y a près de deux ans. Mais des problèmes techniques ont retardé la commercialisation. En mai, la compagnie a finalement réalisé son ultime vol test avant le début des opérations commerciales. Celles-ci étaient attendues depuis des années. Environ 800 clients, dont quelques célébrités, ont déjà acheté leur billet. Le prix était d'abord compris entre 200 000 et 250 000 dollars par passager, avant d'être rehaussé à 450 000 dollars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.