"C'est une expérience unique dans une vie", réagit le milliardaire Richard Branson après son voyage dans l'espace

Après un pic à environ 90 km d'altitude, le vaisseau de Virgin Galactic est redescendu en planant.

Le fondateur du groupe Virgin, Richard Branson, le 16 octobre 2019 à Yonkers (Etats-Unis).
Le fondateur du groupe Virgin, Richard Branson, le 16 octobre 2019 à Yonkers (Etats-Unis). (DON EMMERT / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Il en rêvait depuis toujours et a fondé il y a 17 ans sa propre entreprise pour y arriver. Le milliardaire Richard Branson s'est envolé dans l'espace dimanche 11 juillet, depuis le Nouveau-Mexique aux Etats-Unis, pour quelques minutes en apesanteur à bord d'un vaisseau de Virgin Galactic, peu après 16h30 (heure de Paris). Il est revenu sur Terre environ plus tard. 

Un match à distance avec Jeff Bezos. Avec ce voyage, le Britannique veut faire décoller pour de bon l'industrie naissante du tourisme spatial. De plus, il a battu Jeff Bezos, en remportant le titre de premier milliardaire à franchir cette ultime frontière grâce au vaisseau d'une compagnie qu'il a lui-même fondée. Le voyage du fondateur d'Amazon est prévu le 20 juillet grâce à sa société spatiale Blue Origin. Des milliardaires se sont déjà rendus dans l'espace dans les années 2000 mais à bord de fusées russes. 

Un vaisseau transporté par un avion porteur. L'engin utilisé par Richard Branson n'était pas une fusée "classique" : il s'agit d'un immense avion porteur, conduit par deux pilotes. Il a décollé d'une piste traditionnelle et gagné en altitude durant une cinquantaine de minutes. Sous cet avion était accroché le vaisseau VSS Unity avec à son bord deux autres pilotes et quatre passagers : Richard Branson et trois employés de la compagnie.

Une ascension à environ 90 km d'altitude. A quelque 15 kilomètres d'altitude, le vaisseau, qui fait à peu près la taille d'un jet privé, a été largué et a allumé son moteur pour une ascension supersonique. Une fois le moteur coupé, les passagers ont pu se détacher de leur siège pour flotter quelques minutes en apesanteur, et admirer la courbure de la Terre depuis l'un des 12 hublots de la cabine. Après un pic à environ 90 km d'altitude, le vaisseau est redescendu en planant.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ESPACE

17h40 : Le vaisseau de Richard Branson vient de revenir à bon port. Manifestement très ému, Richard Branson a déclaré au cours du vol que "voler dans l'espace était une expérience unique dans une vie."

17h34 : Qu'a donc fait Richard Branson pendant sa rapide sortie spatiale ? A 80 km au-dessus du sol, le ciel passe peu à peu du bleu profond au noir de l'infini spatial: il est possible de flotter en apesanteur et d'admirer la courbure de la Terre. Le vaisseau n'a pu rester dans l'espace que quelques minutes, avant de redescendre en planant.

17h30 : La navette de Richard Branson est donc en apesanteur, on a vu furtivement voler le milliardaire dans la cabine du vaisseau.

17h26 : La navette de Richard Branson va bientôt être lâchée dans l'espace, après les 50 minutes de vol pour atteindre les 80 km au-dessus du plancher des vaches.

17h08 : @tiens donc et @Sylvain Vos remarques reflètent l'ambiance des commentaires dans le live, guère d'enthousiasme sur ce décollage de Virgin Galactic pour le moment.

17h07 : Tout cet étalage de richesse me rappelle les paroles de Goldman : "La vie des autres qui s'étale". Onze personnes meurent de faim chaque minute. Bon appétit, chers milliardaires !

17h05 : Ce qui me déçoit, c'est qu'il n'y ait pas de live depuis l'intérieur de la cabine où se trouve Branson. Pas très XXIème siècle, tout ça...

17h01 : "Jusqu'à présent, les vaisseaux spatiaux étaient réservés aux professionnels. Il y a eu quelques exceptions dans les années 2000, lorsqu'il y avait un siège de libre dans des capsules orbitales Soyouz russes. Mais là, il s'agit pour 50 à 100 fois moins d'énergie d’être dans l'espace trois à quatre minutes, avec l'expérience totale, la même que les astronautes dans l'espace."

Retrouvez l'interview de Jean-François Clervoy en intégralité ici.

16h56 : @Gilles de Retz Selon la compagnie Virgin Galactic, l'empreinte carbone de ce voyage correspond à un vol commercial entre Londres et New York, relaie la BBC (article en anglais).

16h55 : Bonjour M. Godon! A-t-on une idée de l’empreinte carbone occasionnée par ce lancement d’un duo de milliardaires dont l’argent pourrait être sûrement utilisé pour le développement de technologies durable ?

16h43 : @cococorona Le stream vient de se lancer, juste après le décollage, ce qui, j'en conviens, est un peu décevant. Mais ce n'est pas nous qui gérons le flux Youtube de Richard Branson hein :-)

16h42 : Le live Youtube de Virgin Galactic ne diffuse aucune image. Une idée du problème ?

16h42 : Le gros porteur de Virgin Galactic vient de décoller, direction 80 km au-dessus du plancher des vaches, et d'ici 50 minutes, la sortie dans l'espace avec le deuxième appareil.

16h31 : @Graziella C'est imminent en effet. Je vous propose de voir en attendant l'arrivée de Richard Branson saluant ses troupes avant le décollage.

16h58 : Décollage imminent pour RichardBranson. 🚀C’est parti pour la conquête de l’espace.. mais je ne me lasserai jamais des photos et des explications quotidiennes de Thomas Pesquet 😉

16h58 : Avis à ceux qui ne sont pas rassasiés par les photos façon Google Earth quotidiennes de Thomas Pesquet, le décollage de l'avion de Richard Branson est imminent et à suivre dans notre direct.

16h11 : Un point sur le décollage de la fusée de Richard Branson, qui va décoller dans une vingtaine de minutes : l'engin n'est pas une fusée "classique": un immense avion porteur, conduit par deux pilotes, doit d'abord décoller d'une piste traditionnelle et gagner en altitude durant une cinquantaine de minutes. A environ 15 kilomètres d'altitude, un vaisseau plus petit, qui fait à peu près la taille d'un jet privé, sera largué et allumera son moteur pour une ascension supersonique, jusqu'à dépasser les 80 km d'altitude. L'appareil devrait atteindre 90 km d'altitude, l'appareil redescendra en planant.

15h49 : Richard Branson est arrivé il y a une heure sur les lieux du décollage de sa fusée, au Nouveau-Mexique (Etats-Unis). Il doit s'envoler à 16h30.

14h21 : Mais totalement ! Le décollage du vol de Richard Branson sera à suivre sur notre site et sur les réseaux sociaux.

14h21 : Bonjour FI, pourra-t-on suivre en direct ce vol ? Merci 😉

14h21 : Il est 14 heures, faisons ensemble un point sur l'actualité de ce début d'après-midi.


• Les coureurs se sont élancés de Céret à la mi-journée en direction d'Andorre-la-Vieille, une étape taillée pour les grimpeurs, sous l'œil du Premier ministre, Jean Castex, présent à bord de la voiture du directeur de la course, Christian Prudhomme. Suivez la course dans notre direct.


"Il n'y a pas d'autre issue, dans cette situation épidémique, que la vaccination obligatoire pour tout le monde", a déclaré sur BFMTV François Bayrou, haut-commissaire au Plan, alors que le président de la République, Emmanuel Macron, doit s'exprimer demain soir, à 20 heures.

• La fusée du milliardaire britannique Richard Branson doit décoller à 16h30 du Nouveau-Mexique (Etats-Unis) pour un vol avec quelques minutes d'apesanteur à la clé. Il prend ainsi la tête dans une course au tourisme spatial avec son rival Jeff Bezos.

• La finale, c'est ce soir. Anglais et Italiens se rencontrent à 21 heures, au stade de Wembley, à Londres. Evidemment, vous pourrez la suivre sur franceinfo.

14h30 : Il va falloir patienter. Le décollage du vol spatial de Richard Branson a été décalé à 16h30 au lieu de 15 heures à l'origine, en raison des conditions météo au Nouveau-Mexique (Etats-Unis), où est prévu le décollage.




(DREW ANGERER / GETTY IMAGES / AFP)