La terre vue du ciel par Thomas Pesquet, quand la nature compose des œuvres d'art

A Bayonne, la Didam en partenariat avec l'Agence Spatiale Internationale expose quatre-vingt-dix-neuf des milliers de photos prises par le spationaute français Thomas Pesquet au cours des six mois qu'il a passés dans l'espace.

Des îles proches de Madagascar par Shane Kimbrough et Thomas Pesquet, Nasa.
Des îles proches de Madagascar par Shane Kimbrough et Thomas Pesquet, Nasa. (NASA/SIPA / SIPA)

Jusqu'au 26 janvier 2020, les passionnés d'espace se doivent de faire le voyage à Bayonne. Là, l'espace d'art contemporain de la Didam (la Direction Interdépartementale des Affaires Maritimes) accueille en partenariat avec l'Agence Spatiale Européenne une exposition des photos que le spationaute Thomas Pesquet a prises lors de la mission Proxima depuis la cupola. C'est le nom de ce hublot grâce auquel pendant 200 jours le Français avait vue sur notre planète. Pendant son temps libre, il a pris des milliers de photos. C'est là que, de jour en jour, le scientifique a pris conscience de la précarité de notre situation et de l'urgence à protéger le berceau de l'Humanité.

J’ai eu la chance de contempler notre planète. Spectacle infini de la nature à l’échelle des continents […]. J'ai ressenti presque physiquement la nécessité de protéger notre oasis de vie, perdue dans l'immensité noire du cosmos: la Terre n'est au final elle-même qu'un vaisseau spatial lancé dans un voyage sans fin autour du Soleil, avec des ressources limitéesThomas Pesquet

Exposition Thomas Pesquet, Terre
Didam
6 Quai de Lesseps
64100 Bayonne
du 8 novembre 2019 au 26 janvier 2020
Entrée libre

L\'Italie la nuit devant l\'objectif de Thomas Pesquet
L'Italie la nuit devant l'objectif de Thomas Pesquet (THOMAS PESQUET/ESA/SIPA / SIPA)