Le lancement de la fusée Ariane reporté

Le journaliste de franceinfo Jean-Christophe Batteria était en plateau vendredi 22 novembre pour sa chronique sciences. Au menu de la soirée : le faux départ de la fusée Ariane.

franceinfo

Le lancement de la fusée Ariane, depuis la base de Kourou en Guyane, a été reporté, à 20 minutes de son départ. "Ni la fusée, ni les satellites, ni même la météo ne sont en cause, il y aurait eu des alarmes informatiques. Alors, il a été plus prudent de reporter le tir de 24 heures", explique en plateau le journaliste de franceinfo Jean-Christophe Batteria.

Une mission

Le but de la mission : la mise en orbite de deux satellites géostationnaires. "C'est-à-dire qu'ils orbitent au rythme de la Terre. Ils ne bougent pas par rapport au sol. Ils sont quand même à 36 000 mètres d'altitude", détaille le journaliste. Les clients sont, le téléphoniste Inmarsat, qui a commandé un satellite pour le mettre dans l'hémisphère nord, et le second satellite est Égyptien, "sans doute militaire", selon Jean-Christophe Batteria.

Ce lancement sera le 250e pour une fusée Ariane et le 24 décembre, l'Europe célèbrera son 40e anniversaire de présence dans l'Espace.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ariane 5 est lancée depuis le centre spatial de Kourou en Guyane française, le 6 août 2019.
Ariane 5 est lancée depuis le centre spatial de Kourou en Guyane française, le 6 août 2019. (JODY AMIET / AFP)