SOS Médecins : les généralistes en grève pour réclamer une revalorisation de la visite à domicile

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
SOS Médecins : les généralistes en grève pour réclamer une revalorisation de la visite à domicile
FRANCE 2
Article rédigé par
S. Guillaumin, N. Lambert, M. Felix, Y. Bodin, F. Fontaine, France 3 Régions - France 2
France Télévisions

Les généralistes de SOS Médecins ont décidé de se mettre en grève pendant 24 heures, à compter du lundi 27 septembre, pour réclamer une augmentation du tarif de visite à domicile.

Médecin généraliste à SOS Médecins depuis 20 ans, le Dr Joseph Fabre termine sa journée plus tôt que d’ordinaire, lundi 27 septembre. Comme les 1 300 autres généralistes de la fédération, il est en grève pour 24 heures, afin de réclamer une augmentation du tarif de visite à domicile. "Si on ne revalorise pas ce tarif, on va mettre en danger ce service, parce que les jeunes ne le feront plus, et les personnes âgées, en maison de retraite ou seules à domicile n’auront plus de visite", explique-t-il. Chaque année, les généralistes de SOS Médecins assurent 3 millions de visites à domicile, mais aussi des consultations dans leurs centres.

Des problèmes de recrutement en jeu

Ces mêmes centres qui ont gardé portes closes, lundi matin, comme à Roubaix (Nord), où les patients ont dû faire demi-tour, désemparés. Même situation à Melun (Seine-et-Marne), où le centre est également désert. "Il faut savoir que cela fait 15 ans que la visite à domicile n’a pas été réévaluée. L’acte conventionné secteur 1 de cette visite est à 35 euros. Ça entraîne des problèmes de recrutement pour les associations comme les nôtres", souligne Sébastien Chopin, président de SOS Médecins Brie-Sénart-Melun-Fontainebleau. L’organisation réclame un geste significatif, à l’image de la revalorisation accordée durant l’été aux seuls médecins traitants qui se rendent à domicile.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.