Santé : le sport pour soigner

À partir du 1er mars, les médecins pourront prescrire du sport sur ordonnance, ce qu'explique la journaliste Jihane Benzina sur le plateau du 13 heures.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Selon Jihane Benzina, "prescrire par exemple de la course à pied en plus du sirop et des cachets, c'est ce que pourra faire votre médecin, officiellement à partir du 1er mars prochain, c'est la mise en application d'un décret de l'année dernière. Sont concernés les patients atteints des affections de longue durée, comme le diabète, la sclérose en plaques, certains cancers ou maladies cardio-vasculaires. La sécurité sociale ne remboursera pas ces nouveaux traitements, mais c'est un moyen d'inciter les patients à faire du sport."

Diminuer les récidives de certains cancers

La journaliste précise que "le sport permet une meilleure assimilation des médicaments, et ça, dans le cas de traitements lourds, c'est vraiment une aide très importante. Il améliore aussi la circulation sanguine à l'intérieur du crâne, qui alimente notre cerveau et vient donc doper nos neurones et freiner l'apparition de certaines maladies neurodégénératives. Et puis le sport va diminuer les récidives de certains cancers, comme ceux du sein ou du colon, de 40%".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le dispositif de \"sport sur ordonnance\" vise à inciter les malades à faire du sport, en leur donnant accès gratuitement à certaines activités.
Le dispositif de "sport sur ordonnance" vise à inciter les malades à faire du sport, en leur donnant accès gratuitement à certaines activités. (EURASIA PRESS / AFP)