Cet article date de plus de cinq ans.

Perturbateurs endocriniens : la recherche avance

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Perturbateurs endocriniens : la recherche avance
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Au quotidien, de nombreuses molécules chimiques peuvent perturber notre équilibre hormonal. C'est notamment le cas pour les femmes enceintes. Les gynécologues ont décidé de faire de la prévention sur le sujet.

Menu 100% bio pour Théodore, deux ans et demi, et sa maman enceinte de quelques semaines. Et pas d'assiette en plastique, même celle du petit garçon est en bambou. Car pour sa santé et celle de ses enfants, Béatrice veut éviter les produits chimiques qui perturbent les hormones. Elle a décidé à sa première grossesse de réduire son exposition aux pesticides, aux phtalates et au Bisphénol A. Même pour le ménage et la lessive, elle choisit d'acheter des produits dans des magasins bio avec un écolabel.

Un risque pour la grossesse


De son côté, Lydie se prépare à une fécondation in vitro pour l'aider à tomber enceinte. Pour réduire les risques de fausse couche, sa gynécologue lui explique comment éviter les perturbateurs endocriniens : manger bio, ou à défaut, bien peler les fruits et légumes. Les produits chimiques favorisent des maladies à long terme, comme des pathologies hormonales à l'âge adulte, voire des cancers hormonodépendants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.