Don de moelle osseuse : le combat des malades

En France, 2 000 personnes sont en attente d'une greffe de moelle osseuse. France 2 est parti à la rencontre d'une jeune fille de 19 ans, atteinte d'une leucémie. 

FRANCE 2

À 19 ans, Axelle Bourdiau mène une course contre-la-montre. Sa vie a basculé, il y a un an, lorsque le médecin lui annonce qu'elle souffre d'une leucémie aiguë. "En octobre 2017, j'étais très essoufflée, j'avais des bleus partout. Je saignais du nez constamment. Le médecin a vu que j'avais des cellules leucémiques dans le sang, mes taux de globules rouges étaient trop bas", explique-t-elle. La jeune fille subit un traitement très lourd de chimiothérapie. Les prises de sang sont quasi-quotidiennes. Son corps se transforme. Elle a arrêté ses études de médecine, et ne sort quasiment plus. "Maintenant, le simple fait de prendre ma douche me fatigue. M'habiller, faire le ménage, tout est compliqué", indique la jeune fille. 

2 000 personnes en attente d'un don 

Pour guérir, il lui faut une greffe de moelle osseuse. Mais il n'y a qu'une chance sur un million de trouver un donneur compatible. La jeune fille lance un appel aux dons sur les réseaux sociaux. Comme elle, 2 000 personnes ont besoin d'un don chaque année. Après consultation des dossiers de donneurs, aucun profil n'est compatible avec celui de la jeune fille. Pour la soigner, son médecin doit trouver une solution : la greffe alternative, c'est-à-dire à 50% compatible. La mère d'Axelle fera un don de moelle osseuse à sa fille. Mais les risques de rechute sont élevés. 

Le JT
Les autres sujets du JT
 Axelle Bourdiau, chez elle.
 Axelle Bourdiau, chez elle. (FRANCE 2)