Arrêts maladie : une généraliste sanctionnée en Bretagne

Dans les Côtes-d'Armor, une médecin a été épinglée pour avoir prescrit trop d'arrêts maladie. La praticienne a fermé son cabinet sur le coup et les habitants ont peur de perdre leur seul docteur.

FRANCE 3

Depuis plusieurs jours, l'unique cabinet médical de Kermaria-Sulard, dans les Côtes-d'Armor, est fermé. Il y a une semaine, la praticienne a été convoquée par la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) pour avoir prescrit des arrêts de travail trop longs et trop nombreux. "On m'a dit que j'allais être mise sous objectif", explique le Dr Claire Bigorgne. Il lui est ainsi demandé de s'entretenir régulièrement avec un médecin de la CPAM afin de faire passer ses statistiques sous un certain seuil.

Des lettres de soutien

"Cet entretien, je l'ai très, très mal vécu, confie la généraliste. Pour moi, ça a été un véritable calvaire." Depuis, bien que le cabinet médical soit fermé, la médecin reçoit de nombreuses lettres de soutien de la part de ses patients. La direction de l'Assurance maladie des Côtes-d'Armor assure de son côté mener "une démarche normale, garante de la juste utilisation des ressources."

Le JT
Les autres sujets du JT
Porte vitrée de la CPAM à Paris.
Porte vitrée de la CPAM à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)