Cet article date de plus de quatre ans.

Santé : le Propecia soupçonné de provoquer des phases de dépression

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Santé : le propecia soupçonné de provoquer des phases de dépression
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

De nouveaux effets secondaires viennent d'être ajoutés à la liste des effets secondaires du Propecia, médicament contre la calvitie, notamment d'importantes phases de dépression qui peuvent se révéler fatales.

Le Propecia est-il un médicament dangereux ? Près de 30 000 Français en prennent pour lutter contre la perte de cheveux. Jusqu'alors, les effets secondaires connus étaient de possibles troubles sexuels. Mais depuis cinq ans, des patients se plaignent de symptômes plus lourds, comme des phases de dépression. Aujourd'hui, l'Agence nationale du médicament tire la sonnette d'alarme et vient d'ajouter un paragraphe sur la notice du Propecia. Il est désormais très clair que ces troubles peuvent éventuellement intervenir.

Des suicides liés au médicament ?

Sylvia Millon-Matthieu a été touchée par le phénomène : son fils, qui prenait ce médicament depuis deux ans, a mis fin à ses jours à l'âge de 25 ans. Elle se souvient de nombreux autres symptômes. Désormais à la tête d'une association d'aide aux victimes de ce médicament, elle envisage une action en justice contre le laboratoire qui commercialise le Propecia. Selon l'association, d'autres suicides pourraient être liés à ce médicament.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.