Pénurie de médicaments : des médecins veulent relocaliser la production en Europe

Dans une tribune au "JDD", des médecins dénoncent la pénurie de médicaments dimanche 18 août. L'an passé, 868 ruptures de stock ont été recensées.

FRANCE 2

Les ruptures de stock ont été multipliées par 20 ces dix dernières années. Régulièrement, les patients témoignent de leur détresse. Soigné pour un cancer de la vessie, Jean-Marie Semet a dû arrêter son traitement, faute de produit pour sa chimiothérapie. Même constat pour Élisabeth Humbert atteinte de la maladie de Parkinson. "C'est vraiment très stressant de se dire qu'un médicament qui est indispensable pour votre maladie vous ne le trouvez pas", témoignait-elle en octobre dernier.

"Aujourd'hui 80% des médicaments sont produits très loin"

Dans une tribune publiée au JDD dimanche 18 août, des médecins demandent de relocaliser la production des molécules en Europe. "Aujourd'hui 80% des médicaments sont produits très loin", rapporte le professeur Francis Berenbaum, chef de service rhumatologie à l'hôpital Saint-Antoine (Paris). Les spécialistes réclament aussi que les laboratoires pharmaceutiques soient obligés de faire des stocks pour les médicaments considérés comme essentiels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un pharmacien montre une boîte de Prednisolone (médicament à base de cortisone), le 23 mai 2019, à Brest (Finistère).
Un pharmacien montre une boîte de Prednisolone (médicament à base de cortisone), le 23 mai 2019, à Brest (Finistère). (FRED TANNEAU / AFP)