Cet article date de plus de huit ans.

Le vaccin BCG contre la tuberculose est en rupture de stock

Face à cette pénurie, le laboratoire Sanofi Pasteur a fait venir des des lots de vaccins de la Pologne.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Illustration d'une boite de vaccin BCG.  (OLIEL / BSIP / AFP)

Si vous cherchez à faire vacciner votre enfant contre la tuberculose, vous allez devoir patienter. Le vaccin BCG, habituellement distribué en France par le laboratoire Sanofi Pasteur est officiellement en rupture de stock, rapporte RTL, jeudi 21 avril. Rappelons qu'il n'est pas obligatoire pour l'entrée des enfants à la crèche ou à l'école, mais il fait l'objet d'une recommandation forte pour les petits à risque élevé de tuberculose.

Pour faire face, le laboratoire a commandé des stock supplémentaires à la société Biomed-Lublin, une société polonaise. Cette commande a été faite en accord avec l'Agence nationale de sécurité du médicament et les premiers lots viennent d'arriver en France.

Un nouveau vaccin qui pose un double problème

Cette solution de secours pose un double problème : la quantité de ces nouveaux vaccins est non seulement insuffisante pour couvrir les besoins, mais ses conditions d'injection diffèrent, tout comme celles de sa conservation 

Certains médecins ont donc demandé des informations complémentaires sur les bonnes modalités avant de commencer à l'injecter aux nouveaux nés. Certains médecins ont donc demandé des informations complémentaires avant de commencer à l'injecter aux nouveaux nés, précise RTL.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.