VIDEO. Quatre conseils pour se protéger contre les tiques, vecteur de la maladie de Lyme

Les symptômes de cette maladie peuvent se révéler plusieurs semaines après la morsure et aller jusqu'à entraîner des paralysies et des complications cardiaques.

Franceinfo

Attention lors de vos balades en forêt. Tapie dans les sous-bois humides, la tique peut sortir des herbes pour venir vous mordre et peut-être vous transmettre la maladie de Lyme. En 2016, 33 000 personnes ont été infectées par la bactérie responsable de cette maladie difficilement détectable. 

Cette infection peut provoquer des paralysies faciales, des douleurs articulaires ou musculaires et des complications cardiaques. Pourtant, la prise d'antibiotiques au plus tôt après l'infection peut limiter leur gravité. Mais la difficulté réside dans le retard du diagnostic. Parfois, les médecins ne pensent pas à cette maladie, dont les symptômes ressemblent à d'autres pathologies. Les patients ne pensent pas, quant à eux, à évoquer leurs promenades. Enfin, certains tests sont jugés peu fiables par les praticiens, ce qui repousse encore dans le temps le début du traitement. Franceinfo vous donne quatre conseils pour vous prémunir de ces acariens, avant, pendant, et après vos balades.

D'abord, éviter la morsure

Des gestes simples peuvent éviter les désagréments - voire les handicaps - que peuvent provoquer la bactérie transmise par la tique. Ainsi, il est conseillé de porter des vêtements couvrants dans les zones à risque (forêt, zone broussailleuse, ou zone humide) et des chaussures couvrantes. Un répulsif peut aider à éloigner les acariens et éviter la morsure.

Ensuite, une observation méticuleuse peut permettre de déceler une tique qui se serait glissée à l'intérieur de vos vêtements. Inspectez soigneusement votre corps, et celui de vos enfants, en regardant particulièrement les aisselles, les plis du genou, les organes génitaux et les cheveux.

Et si on a été piqué...

Si vous repérez une tique, consultez un médecin, ou tentez de l'enlever vous-même si vous disposez d'un tire-tiques, disponible en pharmacie. Si vous réalisez la manipulation : tirez doucement mais fermement, et pour ne pas casser le rostre (la tête de la tique) en faisant un mouvement circulaire. Enfin, désinfectez. Si vous échouez, il n'est pas conseillé de recommencer, mais plutôt de vous adresser à un médecin.

Il est parfois difficile de rattacher les symptômes observés à la maladie de Lyme. Une marque caractéristique peut, tout de même, assurer de la présence de l'infection. Un cercle rouge peut apparaître autour de la piqûre de deux jours à un mois après la morsure. D'un diamètre de 3 à 15 cm, la rougeur s'étend lentement à partir du centre. Il arrive que cette tache ne soit pas apparente et que les personnes affectées ne s'en rendent pas compte tout de suite. Il sera alors temps de se rappeler de cette promenade en forêt, et d'en parler à votre médecin, qui pourra vous prescrire des antibiotiques. 

Une tique prise en gros plan à Sieversdorf (Allemagne), le 27 mai 2017.
Une tique prise en gros plan à Sieversdorf (Allemagne), le 27 mai 2017. (PATRICK PLEUL / ZB / AFP)