Mort d'Axel Kahn : disparition d'un scientifique humaniste

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Mort d'Axel Kahn : disparition d'un scientifique humaniste
France 3
Article rédigé par
F.Mathieux, J.Chouquet - France 3
France Télévisions

Axel Kahn est mort mardi 6 juillet à 76 ans. Le scientifique souffrait d'un cancer à un stade avancé. Il accueillait cependant la mort avec bienveillance. Sur les réseaux sociaux, Axel Kahn livrait une chronique apaisée de sa fin de vie. 

Le scientifique, essayiste et humaniste Axel Kahn est décédé mardi 6 juillet à 76 ans. "La mort en tant que telle, pour un agnostique comme moi, ça n'est pas plus que la fin de la vie", avait-il devisé le 23 juin dernier, lors de sa dernière apparition télévisée dans La Grande librairie, sur France 5. Le professeur avait annoncé il y a quelques mois qu'il luttait contre une forme grave du cancer. 

Mourir, "un soulagement" pour Axel Kahn

Né en Indre-et-Loire, il est devenu médecin, chercheur à l'Inserm, et président d'université. Toute sa vie, il s'est intéressé aux questions éthiques relatives notamment à la génétique. Axel Kahn avait aussi parcouru la France à pied, des Ardennes au Pays basque en 2013. En 2019, il devient le président de la Ligue contre le cancer. Sur les réseaux sociaux, il a fait la chronique de la fin de sa vie. "Je vais mourir bientôt... Je ne ressens aucune anxiété. Ni espoir. Un certain soulagement plutôt", avait-il confié. L'épitaphe qu'il voulait ? "Axel Kahn était un type bien". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maladie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.