Monde équestre : épidémie de rhinopneumonie

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Monde équestre : épidémie de rhinopneumonie
France 2
Article rédigé par
M.Bougault, M.Drejou, E.Noel - France 2
France Télévisions

Un virus inquiète le monde du cheval. Après l'Espagne, plusieurs foyers de rhinopneumonie ont été confirmés dans l'Hérault, la Haute-Savoie, Seine-et-Marne et le Calvados. Une maladie très contagieuse qui a poussé la Fédération française d'équitation à suspendre toute compétition.

Philippe Rozier, champion olympique du saut d'obstacles par équipe, a rarement été aussi inquiet. Il veille sans relâche sur ses chevaux, révèle France 2,dimanche 7 mars. Dans ses boxes, quatre chevaux sont isolés après avoir été testés positifs à la rhinopneumonie, un virus respiratoire non-transmissible à l'homme. Son cheval fétiche a été contaminé, il est en convalescence. "Il est très attachant, c'est ma vie, je lui dois tout", confie-t-il ému. Ensemble, ils ont gagné les Jeux olympiques en 2016 à Rio. Jamais Philippe Rozier n'avait vu son cheval dans un tel état.

Une souche neuro-pathogène


En Espagne, l'une des plus grandes compétions de sauts d'obstacles est devenue le point de départ de l'épidémie. En France, quatre foyers ont déjà été détectés. "C'est un virus qu'on connaît depuis très longtemps, on a régulièrement malheureusement des épidémies mais là il s'agit d'une souche neuro-pathogène c'est-à-dire qu'elle touche le système nerveux du cheval", explique Xavier D'Ablon, vétérinaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.